• Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté.

    Le quotidien en SEGPA en RRS. Il y a des moments drôles et, comme partout, des moments moins drôles. Des moments où tu te dis : « reste calme, souffle un coup, ne t’énerve pas ».  Des moments où dès huit heures du matin tes nerfs sont mis à rude épreuve. Des moments où tu aurais parfois presque envie de baisser les bras.

     

    -Madame pourquoi vous êtes là aujourd’hui ? Si vous seriez (!) pas là on n’aurait pas cours.

     Avec la variante les jours de grève : "-Madame mais pourquoi vous faites pas grève vous ? A cause de vous on a cours"

    - Madame je peux aller à l’infirmerie j’ai mal au doigt ? (phrase qui marche aussi avec genou, nez, pied, coude et parfois tête)

     

    - Madame de toute façon aujourd’hui moi je travaille pas hein

     

     "M. tu sors ton carnet s’il te plait"

          (… Pas de réaction)

     "M. tu sors ton carnet !"

          (… Pas de réaction)

     "Bon M. tu sors ton carnet maintenant"

     "OH MADAME CASSEZ PAS LES COUILLES !"

     

     -Madame je peux avoir une règle ?

     -Bah S. tu n’as pas ton matériel ?

     -Si mais ma règle est dans mon sac j’ai trop la flemme de la sortir

     

    (M. allongé sous la table, par terre)

     -M. tu t’assieds sur ta chaise s’il te plait

     -Hey Madame vous êtes raciste !

     -Euh non là je te demande juste de t’asseoir sur ta chaise (…)

     

    -Vous coupez la feuille Canson en deux et vous donnez la moitié à votre voisin

    -Madame vous pouviez pas le faire avant ? Ca nous demande du travail

     (...)

     

    -S. tu ramasses les papiers que tu as mis par terre avant de sortir

    -Non mais ça va je suis pas femme de ménage

     (...)

     

    - F. tu arrêtes de discuter et tu te mets au travail maintenant

    - Ouais crois ça

     

    -Madame, pourquoi en musique on écoute toujours de la musique de merde ?

     

    -Madame vous avez écrit quoi là ? On comprend rien

     

     -Madame c’est pourri votre truc ! (propos énoncé avant l'explication de la consigne du truc, truc désignant la séance de manipulation que tu as juste mis 2h à préparer)

      

    Mais zen, rester zen. Essayer au maximum de ne pas prendre les choses pour soi, de mettre de la distance, de sourire, de rebondir, de faire de l’humour pour désamorcer la bombe qui pourrait exploser à tout instant.

    Et oui, c'est aussi ça la SEGPA.

     

     


  • Commentaires

    1
    Séverine
    Mardi 19 Mai 2015 à 13:32

    oh p**ain faut se retenir de pas donner des baffes !

    2
    Mardi 19 Mai 2015 à 17:52

    Humm plutôt souffler un bon coup !! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :