• Tout partait d'une décoration de robot en forme de pavé droit

    *Madame, vous les avez vus où ces robots ?*

    *Au marché de Noël à Nantes, il y a un stand où ils en vendent.*

    *A Nantes ? Mais c'est hyper loin !*

    *Bah tu sais je viens de Nantes tous les jours pour venir au collège.* (raconte ta vie une fois en passant, ça crée un peu de lien!)

    *Vous habitez Nantes ? Non mais c'est pas possible c'est une autre ville, une fois moi j'y suis allée parce qu'en fait ma grand-mèreblablablablablablabla tuessaiespasdutoutdeteloignerducoursdemathsjelevoisbienmaisallezjetecoute et en fait je m'étais même endormie parce que c'était loin.*

     

    Bon en fait, quand tu décides de donner une information un tant soit peu personnelle, sois sûre d'avoir un bon quart d'heure derrière ;)


    votre commentaire
  • Après avoir étudié les séismes et les volcans (passionnant je vous assure), on en arrive quand même à la partie des SVT qui en 4e intéresse le plus les élèves : la reproduction.

     

    Un petit florilège, en vrac, juste pour le plaisir :

     

    *Madame, la vulve c'est comme le vagin ? Et le clitoris c'est quoi ?*

    Anatomie, parlons anatomie, alors projetons un schéma de l'anatomie féminine...

    *AHHH mais ça rentre dans ça ???? C'est dégueuuuuuuuuuu !* ('ça 1' désignant le sexe masculin / 'ça 2' désignant le vagin de la femme)

    Vous ne direz pas ça dans quelques années allez ;)

     

    *Madame, le coq là il rentre dans le trou de balle de la poule ?*

    Après ajout de langage de ma part en indiquant que trou de balle = anus, avec étonnement de certains,

    M. s'exclame : "Mais Madame, l'anus c'est pas ça, c'est le trou de devant.*

    On m'aurait menti depuis tant d'années ?!

     

    *Madame, si les seins ça sert à rien pour se reproduire, pourquoi les filles elles ont des seins alors ?*

    Même pas eu le temps d'ouvrir la bouche que K. tentait de répondre à l'interrogation de sa camarade : *Bah, pour faire une branlette espagnole !*

     

    *Madame, je recopie ça dans mon cahier ? Mais si mes parents lisent ?* ('ça' désignant une phrase sur le rôle des spermatozoïdes et des ovules dans la reproduction sexuée)

    Mais tu crois que tes parents ils t'ont fait comment mon p'tit ?

     

    *Madame, on m'a dit que le sperme c'était bon pour les maux de gorge, c'est vrai ?*

    Hum...Quel est le petit malin qui a essayé de te faire *gober* ça ?

     

    *Mais du coup Madame, on va regarder un film porno ?*

    Je sais pas ; la reproduction des oursins ça rentre dans la catégorie film porno ?

     

    *Madame, c'est quand le prochain cours de SVT là ?? *

     

    Afficher l'image d'origine

     


    1 commentaire
  • "Tu fais quoi dans la vie toi ? T'es prof ? Ah ouais, t'es tout le temps en vacances."

    Tout le temps en vacances. Presque. Et même que parfois je pars en vacances pendant le temps scolaire. Enfin...pas en vacances, en "vacances".

    Parce que partir trois jours avec deux classes de 6e SEGPA je ne sais pas si on peut appeler tout à fait ça des vacances.

    La chasse aux bonbons, aux bavardages dans les chambres quand c'est l'heure de dormir.

    Amener une élève aux urgences parce qu'elle a très mal au ventre...mais qu'en arrivant aux urgences situées à 30 min de route bah "ça va quand même déjà beaucoup mieux"... et qu'en sortant de l'ambulance quand le médecin demande le degré de douleur sur une échelle de 1 à 10 la note est de 1.

    Nettoyer la cuisine avec les élèves responsables et entendre toutes les deux secondes la question "C'est bon on peut y aller maintenant ?" alors que c'est aussi propre que chez moi, quand je n'ai pas passé l'aspirateur depuis 15 jours.

    Le rush donc, pendant le nettoyage de cuisine, et qu'une élève te demande de prendre la pose.

    Sans oublier 7 déraillages, 3 pneus crevés et une chaine de vélo cassée.

     

    En tout cas, même si c'est fatigant, il y a quand même de bons moments. Un petit aperçu de ces instants sourires avec nos petites têtes de collégiens.

     

    Lors de la visite de marais salants, nous avons droit à une dégustation de sel et là une élève goûte et s'exclame : "Il est pas bon ce sel, il est trop sucré ! "

     

    Pendant notre séjour au bord de la mer, nous avons constitué un aquarium :

    -Regarde ma crabe !

    -Ah oui, superbe ! Par contre, M., on dit mon crabe.

    -Bah non mais là c'est une fille donc c'est ma crabe.

     

    Pendant une visite, les élèves devaient trouver la réponse à quelques questions, dont "donnez une spécialité gastronomique de notre région". Et là, un doigt se lève, sûr de lui, pour s'exclamer : "La cuisine chinoise !!"

     

    Visite d'une ostréiculture :

    "Vous voyez, là, on envoie des bulles, pour détruire des bactéries qui provoquent des gastro-entérites. Vous savez, quand on a mal au ventre."

    "Ah bah moi je sais, j'ai déjà eu une gastro. Mais elle était pas entérite."

     

    A la fin de cette visite, "est-ce qu'il y a des questions ?". Et là, R. toute contente, prend son carnet avec les questions préparées et lit sa question : "Comment on fait des huitres ?" (...)

    Cela faisait juste 1 h que l'on nous l'expliquait.

     

    Un soir, un élève a fait une crise. En colère, il s'est mis à taper ses camarades. Assez impressionnant. Une heure après, M. me demande : "Madame, c'est ça faire une crise d'adolescence ?"

     

    Une élève, profitant qu'une de ses copines ait du maquillage, se pomponne. Viens le moment d'aller manger et là elle me dit : "Madame, je me suis maquillée, mais c'est hors de question qu'un garçon tombe amoureux de moi hein !"

     

    Du land art sur la plage. Un élève explique : "En fait on voulait représenter un port. On voulait mettre un bassin ici, un bassin là et puis faire le ponton entre les deux. Et puis en fait, ça a fait un pénis."

    Les voyages scolaires

    Sécurité en vélo : "Vous laissez un peu de distance entre vous et vous roulez en file indienne, les uns derrière les autres." J. voulant partager ses prouesses prend la parole et dit : "Moi je me suis déjà fait culbuter, ça fait pas du bien." Merci J. !

     

    L'heure d'aller se coucher. "J'éteins les lumières, vous êtes prêtes à dormir ?". Et quand L. s'exclame : "Il va faire tout noir", j'ai eu comme une envie d'utiliser la réplique du film RRrrrrr.

    Modèle d'adulte oblige, je ne l'ai pas fait.

     

    Et la petite dernière revient à M. qui, quand on lui dit de changer de vitesse pour avancer plus vite, répond : "Ah non moi je suis à pignon fixe et je changerai jamais de toute ma vie de vitesse de vélo".

     

    Engagez-vous qu'ils disaient !  


    1 commentaire
  • Le report du rire, vous connaissez ?

    Mais si, vous savez bien. Ce moment où on a besoin du silence parce qu'on fait un truc superimportantgenreondonneuneconsigneouonfaitducalculmental. Ce moment où certains ont vraiment besoin de se concentrer.

    Ce moment où il y a un élève qui dit quelque chose de drôle, mais qu'on ne peut pas rire au risque de mettre 10 minutes à remobiliser toute la classe. Ce quelquechose qui tape parfois sur le système, mais est souvent rétrospectivement rigolo.

    Situation : Dictée de nombres - 10 nombres à écrire, chacun énoncés 2 fois. 10 secondes pour répondre et on enchaine.

    Les six premiers nombres dictés se font dans un silence plutôt agréable. N. commence à s'agiter sur sa chaise (2 minutes qu'il est attentif, c'est déjà un petit exploit).

    --> Septième nombre : "Ah en fait madame on joue au loto ?"

     --> Huitième nombre : "Ah je l'ai !"

    --> Neuvième nombre : "Bingo"

     

    La running blague a été arrêtée au neuvième nombre sous peine de représailles terribles niarkniark.

    Dommage en fait ; je n'ai, du coup, pas eu droit à la fin de la blague.

    Dur métier que celui de professeur.


    votre commentaire
  • Classe de 5e ; Mes élèves sont-ils encore des enfants ou plutôt des grandes personnes ?

    Imagination quand tu nous tiens

    Qu'est-ce que vous voyez ?

        - du chocolat fondu

       - une montagne

       - un bateau à l'envers

       - une dune de sable

       - un chapeau

       - un bout de bois qui a pris feu

     

    "Mais non" dit F. "Il s'agit d'un serpent boa qui digère un éléphant !"

    "Ah oui !! On voit les yeux en bas, il a raison !"

     

    Jolie jeunesse, continuez de rêver et d'imaginer comme des enfants, vous deviendrez grands bien assez vite...

    *Merci le Petit Prince*

    "Mais Madame, c'est le collège de Savenay qui a donné son nom à Antoine de Saint-Exupéry ?*

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique