• 6e, cours de mathématiques, 14h40, vendredi après-midi.

     

     Et on reste de bonne humeur !

     

    -Ah non je fais pas ça c'est nul je comprends rien

    -N. on va commencer ensemble.

    -Non c'est pourri ça me soule j'ai pas envie de faire

    -Allez, on récupère la bonne humeur et on s'attaque à cette magnifique figure sur la symétrie. Alors, tu vois là, il faut commencer à compter les carreaux ...

    -Non mais c'est bon je fais tout seul !!

    -Ah bah si tu veux le faire tout seul d'accord, je reviens te voir après

    -Non mais c'est nul c'est bon allez pffffffffffffff je fais rien

     

    Et là, du côté enseignant, c'est selon l'humeur du jour. Un peu comme un menu avec plats à choisir.

     

    1) Tu es un peu fatiguée en cette fin de semaine, tu as bien envie d'être aidante, mais il y a un moment si la personne en face n'y met pas un minimum du sien et bien il y a d'autres élèves à qui tu pourrais peut-être être plus utile.

     

    2) Tu es complètement de bonne humeur parce que cette heure de maths c'est ta dernière heure de cours, grâce à la sortie des 4e, qui de ce fait te fait rater ton heure avec eux de 4h à 5h.

    Musique. 4e. Un vendredi en dernière heure. Pas l'heure la plus reposante de la semaine.

     

    Alors, tu dérives peu à peu sur le terrain de l'humour.

     

    (Moi, en chuchotant) : - N., je te laisse tranquille en échange d'un petit billet de 20 euros allez

    (N. fouillant dans son sac, me sort une dizaine de pièces rouge) : - Voilà je vous donne ça !

    (Moi) : Bah ça fait pas vingt euros ça

    (N.) : Oh bah si

    (Moi) : Sûr ? Vas-y compte

    L'exercice sur la symétrie c'est raté, mais si on pouvait faire quand même un peu de maths !

    (N.) : Y en a 15

    (Moi) : Ca fait 20 euros ?

    (N.) : Non 15

    (Moi) : 15 euros ?

    (N.) : 15 centimes

    (Moi) : C'est pas assez, je peux même pas aller m'acheter ma baguette

    (N.) : Parce qu'elle coûte combien votre baguette ?

    (Moi) : 1 euro 10

    (N.) : C'est hyper cher !!

    (Moi) : Et oui ! ... Du coup on reprend le tracé de la figure ?

     

    Voilà. A l'origine l'objectif était de s'entrainer à tracer le symétrique d'une figure. Mais parfois ne vaut-il pas mieux désamorcer une situation par un petit détour avec un zeste d'humour pour mieux revenir à la charge ensuite ?


    votre commentaire
  • *Les quatre tables là, on ne va pas s'en servir car il va y avoir 4 personnes qui vont venir dans la classe voir comment on travaille.* (Diplôme oblige...)

    Et mon cher T. s'exclame : * 4 ?? Sérieux madame ? Il n'y en a pas qu'un seul qui peut venir, ça suffit largement !!!*

    Afficher l'image d'origine


    votre commentaire
  • Chronique en ligne dans le petit journal des profs alors direction...

    Les chouchous

    Les chouchous


    votre commentaire
  • Séance d'arts visuels.. Classe de 5e.

    *Bon T., je pense que tu peux passer au propre là.*

    *Non mais Madame !!!! Pourquoi ce serait à moi de faire le ménage ??? C'est bon c'est pas moi qui ai sali là pffff*

    *T. pourquoi tu t'énerves ?*

    *Bah non mais c'est vrai, j'ai pas envie et puis j'ai autre chose à faire !!*

    *T., passer au propre c'est une expression, ça veut dire que ton brouillon c'est bon, tu peux passer à ta production finale.*

    T. un peu penaud : *Ah*

    Sacré langue française :)


    votre commentaire
  • Certains moments partagés avec nos p'tite têtes d'adolescents me confortent dans la voie que j'ai empruntée.

     

    A. est une élève un peu, beaucoup, vraiment pipelette. Une élève agréable, mais qu'est-ce qu'elle cause !

    Alors quand A. vient me voir à la veille des vacances et me dit : "Madame, est-ce que vous pourriez me faire une fiche de suivi pour m'aider à arrêter de bavarder ?", c'est un instant plaisir.

     

    L., élève envahie par des histoires familiales complexes a des difficultés à se concentrer en classe.

    Alors quand L., qui vient de sauter à pieds joints dans le poisson d'avril tendu, écrit : "Mme X je vous aime, mais que quand vous m'enguelez pas MDR", c'est un instant plaisir.

     

    Et quand mon poisson d'avril consiste à faire croire à mes élèves de 4e qu'ils vont devoir devenir ambidextres, comme Léonard de Vinci, et qu'ils acceptent de faire une dictée de 10 mots avec leur main opposée pour s'entrainer, c'est un instant plaisir.

     

    Enfin, quand je rentre chez moi avec un poisson d'avril collé sur mon écharpe et dédicacé "Notre revanche, signé : les 4e", c'est un instant plaisir.

     Des instants plaisirs

     

    Ce sont ces moments-là qui te donnent le courage de ... passer ton CAPA-SH en candidate libre ? Niarkniark...!


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique