• Le quotidien en SEGPA en RRS. Il y a des moments drôles et, comme partout, des moments moins drôles. Des moments où tu te dis : « reste calme, souffle un coup, ne t’énerve pas ».  Des moments où dès huit heures du matin tes nerfs sont mis à rude épreuve. Des moments où tu aurais parfois presque envie de baisser les bras.

     

    -Madame pourquoi vous êtes là aujourd’hui ? Si vous seriez (!) pas là on n’aurait pas cours.

     Avec la variante les jours de grève : "-Madame mais pourquoi vous faites pas grève vous ? A cause de vous on a cours"

    - Madame je peux aller à l’infirmerie j’ai mal au doigt ? (phrase qui marche aussi avec genou, nez, pied, coude et parfois tête)

     

    - Madame de toute façon aujourd’hui moi je travaille pas hein

     

     "M. tu sors ton carnet s’il te plait"

          (… Pas de réaction)

     "M. tu sors ton carnet !"

          (… Pas de réaction)

     "Bon M. tu sors ton carnet maintenant"

     "OH MADAME CASSEZ PAS LES COUILLES !"

     

     -Madame je peux avoir une règle ?

     -Bah S. tu n’as pas ton matériel ?

     -Si mais ma règle est dans mon sac j’ai trop la flemme de la sortir

     

    (M. allongé sous la table, par terre)

     -M. tu t’assieds sur ta chaise s’il te plait

     -Hey Madame vous êtes raciste !

     -Euh non là je te demande juste de t’asseoir sur ta chaise (…)

     

    -Vous coupez la feuille Canson en deux et vous donnez la moitié à votre voisin

    -Madame vous pouviez pas le faire avant ? Ca nous demande du travail

     (...)

     

    -S. tu ramasses les papiers que tu as mis par terre avant de sortir

    -Non mais ça va je suis pas femme de ménage

     (...)

     

    - F. tu arrêtes de discuter et tu te mets au travail maintenant

    - Ouais crois ça

     

    -Madame, pourquoi en musique on écoute toujours de la musique de merde ?

     

    -Madame vous avez écrit quoi là ? On comprend rien

     

     -Madame c’est pourri votre truc ! (propos énoncé avant l'explication de la consigne du truc, truc désignant la séance de manipulation que tu as juste mis 2h à préparer)

      

    Mais zen, rester zen. Essayer au maximum de ne pas prendre les choses pour soi, de mettre de la distance, de sourire, de rebondir, de faire de l’humour pour désamorcer la bombe qui pourrait exploser à tout instant.

    Et oui, c'est aussi ça la SEGPA.

     

     


    2 commentaires
  • En maternelle, les élèves nous font sourire.. mais en SEGPA aussi ! Les connaissances parfois s'entremêlent et le résultat ressemble à :

    - "Citez-moi un personnage historique" : Pénélope Cruz

    - (En écoutant un extrait de Beethoven)... : "Madame c'est quoi votre vieille musique des années 80 ?"

    - "A quoi ça vous fait penser le titre "L'Egypte et les pharaons ?" : "Bah à Astérix ! Et Obélix il a cassé le nez de la statue là-bas"

    Cours de Musique, nous travaillons sur le slam et sur la chanson de Grand Corps Malade "Roméo kiffe Juliette". Lien culturel oblige, j'évoque la comédie musicale et demande :

                 - Est-ce que quelqu'un sait qui a écrit la pièce de théâtre Roméo et Juliette ?

                 (...)

                 - Personne n'a d'idées ? C'est William ....

                 - William Jean-Jacques !

                 - Mais oui H., William Jean-Jaques, le grand William Jean-Jacques

                 - Ohlala j'ai dit au hasard !!

                 - Non mais H. je plaisante. Ce n'est pas William Jean-Jacques mais ... William Shakespeare

                  Et là, du fond de la classe j'entends..."Madame, c'est qui ce boloss ?"

     

    La semaine suivante, reprise de l'histoire de Roméo et Juliette avant que M. me demande : "Madame, si Roméo et Juliette c'est le premier homme et la première femme, pourquoi est-ce qu'il y a des Noirs sur Terre ?"

    Petites incompréhensions

    Mais aussi de petites digressions pendant les cours..

    - En 5e, F. qui traite M. de cougar car elle sort avec un élève de 6e. S'ensuit une grande discussion sur à partir de combien d'années on peut être traité de cougar..

    - A. qui me demande pourquoi je n'ai pas de boutons sur le visage et comme j'ai de la chance

    - M. qui me dit que je dois avoir une super crème anti-rides qui me fait paraitre jeune (...)


    2 commentaires
  • Perles de maternelles

    Deux ans passés avec des PS-MS c’est aussi mille et une anecdotes rigolotes. Pour le plaisir, celles qui me viennent en tête.

     

    Une histoire de pâte à modeler :

    "Célia, ils sont où tes colombins (nom savant pour les boudins) ? "

    "Bah maitresse, ils sont dans mes oreilles !"

    (Et effectivement, des bouts de pâte à modeler jaune sortaient de ses oreilles ! Imagination enfantine quand tu nous tiens...)

     

    La maitresse parfois elle a des questions bêtes...mais bêtes !

    "Ca veut dire quoi le lieu maitresse ?"

    "Le lieu c'est l'endroit où l'histoire se passe. Alors quel est le lieu de l'histoire ? Où est-ce qu'elle se passe ?"

    "Bah maitresse, elle se passe dans le livre !"

     

    Célébrité quand tu nous tiens

    "Alors ça c'est une photo d'un peintre qui est connu par beaucoup beaucoup de gens et qui s'appelle Picasso."

    "Mais c'est ton papa ? "

     

    Les entourloupes de la langue française

    "Hoël je te prête mon crayon, mais tu y fais attention, je te fais confiance."

    (Quelques minutes passent avant qu'une élève arrive vers moi et me dise)

    "Maitresse je crois qu'Hoël ne te fait pas confiance. Il a abimé ton crayon."

     

    Quand le train des anniversaires montre son utilité

    Les anniversaires en maternelle c'est sacré ; ca se souhaite et ça se fête !

    Le matin du 27 novembre, Maël arrive

    "Bonjour Maël, bon anniversaire !"

    La maman fait une drôle de tête, me regarde et dit : "Euh c'est demain"

    N'étant pas à l'abri d'une erreur de date de naissance.. : "Ah ? bah on est le 27, c'est pas le 27 ?"

    Et là, main devant la bouche, l'air complètement navrée, la maman prend son fils dans ses bras en lui disant "Ohh joyeux anniversaire mon fils, on le fêtera ce soir !!"

     

    Et pour finir, quelques remarques enfantines

    "Et toi maitresse, est-ce que tu sais mettre ton manteau toute seule ?"

    "Maitresse, toi t'as pas de maman !"

    "Mais maitresse, c'est quoi ton métier ?"

     


    3 commentaires
  • L'art plastique au collège. Afin de motiver mes élèves, je fais autant que possible une réalisation, afin de leur donner un exemple de produit fini. Sans cela, il leur est souvent plus difficile de se lancer dans le projet.

    Cours d'art plastique avec ma classe de 3e :

    "Madame, c'est vous qui avez fait le modèle ?"

    "Euh oui"

    "Mais, vous avez que ça à faire chez vous ?"

    La reconnaissance ultime... ou pas !

    Hmmm, c'est juste que... c'est mon métier  ^^


    2 commentaires
  • SEGPA... à moins d'être dans le milieu, ce sigle est inconnu. Et en tant que T2, pour moi la SEGPA, à ce qu'on m'en a dit c'est "le collège pour les élèves qui n'ont pas acquis les compétences du palier 2 en fin de CM2".

    Dans les faits, la SEGPA c'est effectivement des élèves en difficulté d'apprentissage, mais aussi des élèves avec des problématiques personnelles parfois lourdes, des histoires familiales qui les dépassent.

    Ce sont des élèves qui ont un rapport à l'école souvent compliqué, qui en veulent à la terre entière, qui ont une image d'eux ultra négative. Ce sont des élèves qui cherchent à te pousser à bout pour voir si tu te soucies d'eux.

    Ce sont des élèves véritablement attachiants.

    SEGPA : 5 lettres, oui mais pour dire quoi ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique